Main Menu

Comprendre le message du Vix

Rappel :

L’indice VIX, qui mesure la volatilité des options à court terme sur l’indice américain S&P 500, est souvent surnommé l’indice de la peur. Un investisseur qui panique acceptera en effet de payer des primes plus élevées sur les options afin de se couvrir contre les risques de marché. Plus les marchés s’affolent, plus la valeur du VIX augmente. La conclusion à tirer est dès lors que les investisseurs paniquent moins pendant la récente correction du marché et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle.

 

Correction du marché us

 

L’indicateur évolue depuis plusieurs semaines à l’intérieur d’un range. Ce qui est inquiétant c’est que plus il restera à l’intérieur de celui‐ci, plus la sortie en sera violente. Si on observe son comportement lors de la dernière correction du marché us, nous n’avons pas encore vu un réel signal de capitulation. Pour vous dire la vérité, cela laisse sous entendre qu’il reste encore de la place pour la baisse, et que si le SP500 repart à la hausse sans une véritable capitulation, nous risquons alors d’assister à un simple rebond. La zone pivot se situe à 23 sur le Vix et 1250 points sur l’indice SP500. Si l’indicateur franchit celle‐ci il faudra s’attendre à une poursuite de la baisse.

Le rythme effréné des publications d’entreprises va se réduire au cours des prochaines semaines mais cela devrait de nouveau se réveiller à partir de fin août avec les résultats semestriels (les RN et ROP). Au niveau configuration graphique, je n’ai rien trouvé de nouveau très intéressant par rapport à la semaine dernière. Ce WE, l’agence de notation Standards & Poors a dégradé quelques banques italiennes. La Grèce, qu’il ne faut pas oublier, devrait refaire parler d’elle dans les prochaines semaines. La troïka publiera un rapport sur l’économie grecque juste avant le déblocage du versement de 31.5 Md d’euros en septembre. Ce genre d’incertitudes pourrait provoquer de nouveaux excès baissiers sur les marchés …ou le marché pourrait trouver des excuses pour prendre des bénéfices en ce début de semaine. Méfiance.
Je m’attends à des publications ternes de MAISONS FRANCE CONFORT, SQLI, EURODISNEY et ROUGIER. Je m’attends pour ARCHOS à des résultats semestriels catastrophiques avec une perte nette. Le marché des tablettes est terminé pour eux, ils ne sont pas de taille face aux rouleaux compresseurs comme APPLE ou SAMSUNG … l’avenir de cette société me paraît bien sombre à moins qu’ils trouvent un marché de niche … sinon ….
Les résultats de RIO TINTO pourraient avoir une incidence sur ERAMET. A suivre. STORE ELECTRONICS, leader mondial des systèmes d'Etiquetage Electronique de Gondole (EEG) destinés à la grande distribution devrait présenter un CA au S2 en forte croissance malgré un ralentissement anticipé au T2. Il pourrait y avoir une hausse du titre mais cela risque d’être trop éphémère.

MAUREL PROM publiera son CA semestriel mardi qui devrait être en forte augmentation. Je ne suis pas certain que cela soit suffisant pour faire rebondir le titre, le titre n’avait en effet pas réagi lors de la publication du CA T1 le 27 avril dernier. Le marché sera surtout sensible à des avancées sur de nouvelles explorations au Gabon.